Copyright 2009.
Reproduction interdite.

L’inventaire du monde

Fait référence à « l’inventaire avant disparition » lancé par Albert Kahn au 20 ème siècle. Banquier philanthrope, il recrute et envoie des opérateurs professionnels dans le monde et en France afin de photographier sur plaque autochrome pour témoigner « des aspects, des pratiques et des modes de l’activité humaine, dont la disparition fatale n’est plus qu’une question de temps. » Sans hiérarchie, cet inventaire ne prétend être exhaustif, ni scientifique, il se veut empirique et sensible. L’inventaire du monde est une tentative d’agencement du chaos du monde.